Aller au contenu principal

Week-end à Charleville-Mézières et Sedan du 12 au 13 mai 2018

15 mai 2018

Samedi : Charleville-Mézières, puis Sedan

Voulue par Charles de Gonzague, Charleville constitue au XVIIe siècle un joyau d’architecture. Les idées nouvelles de l’architecte, urbaniste et ingénieur Clément Métezeau vont faire de Charleville une ville extraordinairement moderne pour l’époque.

La place ducale à Charleville, édifiée entre 1606 et 1624, ressemble à la place des Vosges à Paris créée par l’architecte du roi, Louis Métezeau, frère de Clément.

La Basilique Notre-Dame d’Espérance à Mézières a été construite entre 1499 et 1626. Elle est de style gothique flamboyant très dépouillé à l’exception des clefs de voûte.

L’élégante simplicité de l’intérieur de la basilique est renforcée par l’ensemble des vitraux modernes admirablement intégrés à l’édifice. Les vitraux sont l’œuvre de René Dürrbach, élève de Picasso, qui travailla à leur réalisation entre 1954 et 1979. L’ensemble composé de 66 verrières et d’une superficie de 1000 m2 constitue une œuvre unique en Europe.

Le musée Arthur Rimbaud, aménagé dans un vieux moulin de Charleville, entièrement rénové en 2015.

Le château fort de Sedan

Édifié en 1424 par Evrard de La Marck, l’imprenable Château Fort de Sedan remplit une double fonction : forteresse redoutable et résidence princière luxueuse. Halte et protection sur la route du cuivre, témoin grandiose de l’architecture militaire et de l’art des fortifications, il a garanti l’indépendance de la « petite Genève du Nord » à l’époque des guerres de religion.
Revenu à la Couronne de France en 1642, il sera transformé en caserne et appartiendra à l’armée jusqu’en 1962.

 

Dimanche : après la visite du Château fort, départ pour Dinant

Dinant occupe un site remarquable dans la vallée de la Meuse. Dominée par le clocher bulbeux de sa collégiale et de la masse de sa citadelle, la ville s’étire sur 4 km entre le fleuve et le roc.

Ensuite visite du château de Freÿr

Le château de Freÿr et ses jardins, sis le long de la Meuse, à quelques kilomètres de Dinant, forment avec les rochers de Freÿr sur l’autre rive un des plus beaux sites naturels de Belgique. Ils sont classés au Patrimoine majeur de Wallonie.

Cette ancienne résidence d’été des Ducs de Beaufort-Spontin accueille le visiteur dans un intérieur raffiné. Ses salons harmonieux ont été meublés et décorés par les vingt générations qui ont habité les lieux.

Les jardins à la française sont dessinés par les comtes de Beaufort-Spontin selon les principes de Le Nôtre. 

Les jardins s’étagent, parallèles à la Meuse, sur trois terrasses ornées de miroirs d’eau : la plus basse, plantée de tilleuls, porte une collection de 33 orangers en caisses dont certains sont tricentenaires, les autres sont couvertes d’une haute charmille en labyrinthe.

Sur la rive opposée de la Meuse apparaissent les célèbres rochers de Freÿr.

 

 

From → ACTIVITES, VOYAGES

Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :