Aller au contenu principal

Remise de prix le 12 juillet 2019

aux meilleurs élèves de français du cycle 4.2 de l’école fondamentale d’Echternach

Week-end à Nancy et ses environs du 18 au 19 mai 2019

Visite du château de Haroué
Le château de Haroué, érigé entre 1720 et 1732, est l’œuvre de Germain Boffrand (1667 – 1754) pour le prince de Beauvau-Craon. Boffrand marque le château de son originalité car ce dernier est le symbole du temps qui s’écoule. On y trouve 365 fenêtres, 52 cheminées, 12 tours et tourelles et 5 ponts.
Durant la visite on peut notamment admirer le magnifique salon chinois, les tapisseries racontant la vie d’Alexandre le Grand ainsi que le mobilier commandé par Louis XVIII pour le château de Saint-Ouen.

« L’Art Nouveau en périphérie », visite guidée dans le parc de Saurupt

Saurupt est un quartier situé au sud du territoire communal de Nancy, réputé pour certaines de ses habitations de style Ecole de Nancy, branche de l’Art nouveau. Les habitations furent construites au début du XXe siècle grâce à l’un des premiers projets de lotissement de la ville, dénommé « parc de Saurupt » et situé dans la partie sud-ouest du quartier.

Croisière sur « La Bergamote »

Une promenade gastronomique sur une partie du canal de la Marne au Rhin avec ses nombreuses écluses.

L’Eglise de Notre Dame de Bonsecours

Ce bijou rococo, style rare en France, bien restauré il y a quelques années, est le sanctuaire de Stanislas Lesczynski et de son épouse Catherine Opalinska. Détail charmant: le monument contenant le coeur de leur fille, Marie Lesczynska, reine de France, épouse de Louis XV.

Place Stanislas

Calendrier des activités de 2019

Vendredi 15/02/2019 Journée « Transports en commun et expositions »
Déplacements par les moyens de transport publics : bus, ascenseur panoramique du Pfaffental, funiculaire, tram ; Expositions : « Luxembourg Street Photography 1950 – 2017 » au City Museum ; « Art non figuratif » à la Villa Vauban
Mercredi 13/03/2019 1re séance de cinéma français : « Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ? »
Vendredi 29/03/2019 70e Assemblée Générale ordinaire 19h au restaurant Steinmetz à Bech
avec buffet
Mercredi 24/04/2019 2e séance de cinéma français : « Tout le monde debout ! »
WE du 18 au 19/05/2019 Week-end « Nancy et ses alentours »
Visite du Château de Haroué ; Visite guidée « Art Nouveau en périphérie » à Nancy et alentours ; Déjeuner-croisière sur la « Bergamote »
Dimanche 14/07/2019 Excursion en autocar en Hautes Fagnes et Montjoie (Monschau)
Visite guidée de la réserve naturelle des Hautes Fagnes ; Visite guidée de Montjoie : excursion annulée
Du 01 au 08/09/2019 Voyage en Catalogne avec séjour à Barcelone
Excursions à Montserrat, Penedès, Figueres, Girons, Tarragona, Poblet, les villages médiévaux de Besalu et Vic, Sitges
Mercredi 09/10/2019 3e séance de cinéma français 
Mercredi 13/11/2019 4e séance de cinéma français, sur invitation de Frank Wilhelm
Jeudi 21/11/2019 Soirée « Beaujolais Nouveau » avec photo-show sur le voyage de septembre

Les AFE au Pays Basque du 1er au 8 septembre 2018

San Sebastian et la Baie de la Concha  

Une baie en forme de coquille, la Concha, des plages de sable à courbure parfaite, des immeubles cossus de la Belle Epoque, d’agréables promenades et des jardins et la gastronomie avec ses pintxos et ses grands chefs. L’art de vivre est porté à son zénith.

Autres sites à voir : La Belle Epoque (Mairie, Théâtre Victoria Eugenia, La Perle, Hôtel Maria Christina), le patrimoine religieux, l’architecture contemporaine, place de la Constitution (vieille ville), les palais (Palais Miramar, le Mont Urguil).

Hondarribia

Cette station balnéaire séparée d’Hendaye par l’estuaire de la Bidassoa choisit l’un des plus beaux paysages du Guipuzcoa pour s’établir. Elle a conservé un quartier fortifié aux ruelles tortueuses.

St. Ignace de Loyola 

À Loyola, dans un écrin de verdure entouré du massif d‘Izarraitz, se dresse le monumental sanctuaire dédié à saint Ignace de Loyola, fondateur de l’ordre des Jésuites.

Le sanctuaire situé dans un cadre idyllique au cœur de la Vallée de l’Urola est entouré de montagnes. Construit autour de la Maison-Tour médiévale où Ignace de Loyola est né en 1491, cet ensemble monumental est un bel exemple d’architecture baroque. La célèbre  » Maison Natale  » transporte le visiteur à l’époque féodale. Ses murs, de près de deux mètres d’épaisseur, ses meurtrières et ses anciennes bombardes font revivre l’ambiance de la forteresse médiévale qu’elle était à l’origine.

Zumaia et son extraordinaire paysage de falaises brutes.

Les formations géologiques de strates rocheuses successives révèlent des trésors de 60 millions d’années.

Getaria 

Joli petit port de pêche.

Bilbao 

Dites Bilbao, on vous répondra Guggenheim ! La fleur de titane, cet extraordinaire bâtiment imaginé par Frank O. Gehry. Les Bilbainos ont fait appel aux plus grands architectes contemporains pour mettre en valeur les vestiges du passé dans la cité médiévale et les immeubles Art nouveau du quartier de l’Ensanche.

Sites à voir : Musée Guggenheim de l’architecte Gehry (1997), Basilique de Begona, Cathédrale Santiago, La Place Mercado de Santiago, Pont Bizkaia, pont transbordeur (1893), fleuve Ria, Musée des Beaux-Arts et Musée maritime.

La Rhune, 

montagne emblématique du Pays basque, identifiable entre toutes à la pointe qui occupe son sommet, domine le paysage. Elle offre une vue embrassant toute la région et un aperçu de la beauté des villages qu’elle surplombe : panorama exceptionnel à 360° sur la côte atlantique française et espagnole ainsi que la chaîne des Pyrénées.

Sare

Posé au pied de la Rhune, Sare, haut lieu de la préhistoire, a soigneusement préservé son authenticité basque avec son grand fronton, ses rues ombragées et sa belle église St-Martin aux galeries de bois.

Espelette

C’est le piment qui vaut la réputation de ce charmant village que nous allons découvrir lors d’une flânerie dans ses rues tortueuses et pentues.

Vitoria Gasteiz

Capitale du pays basque, Vitoria se distingue par son singulier quartier médiéval, ses deux belles cathédrales et ses nombreux musées. D’agréables parcs et jardins l’ont promue capitale verte européenne depuis 2012.

Laguardia

Dressée sur un promontoire adossé à la chaîne de Cantabrie, la capitale de la Rioja Alavesa est célèbre pour ses vins rouges à déguster dans les caves et bodegas des environs. La bourgade mérite également le détour pour ses remparts, ses belles maisons de pierre et le magnifique portail de l’église Santa Maria Dégustation de vin dans une bodega.

St. Jean de Luz

Sites à voir : Port, Eglise St-Jean-Baptiste, Maison Louis XIV, Maison natale de Ravel.

Biarritz

Cité des vagues et des embruns, Biarritz conserve avec ses villas princières, ses salles de casino, ses bâtiments Art déco les témoignages euphoriques d’un passé glorieux et mondain.

     

La gastronomie du Pays basque

jambon Serrano, pintxos, fromage de brebis à la confiture de cerises noires, fruits de mer, calamars frits…

Randonnée à Berdorf 24 août 2018

10h : petite randonnée à partir du Trooskneppchen (Echternach) jusqu’à Berdorf (ca. 2 heures)

e1-trail-from-berdorf

12h15 : déjeuner (paëlla mixte, ou à la carte)

14h30 : visite de l’Aquatower Berdorf

16330-resize-1170x1170x70

L’Aquatower a une hauteur de 55 m. Il propose une exposition sur l’eau et la geologie, avec une variété de stations interactives qui présentent des informations permettant de rafraîcher et de développer ses connaissances sur l’élément vital que constitue l’eau.

Une attraction très particulière est la montée à la plateforme d’observation qui se trouve à 50 mètres de hauteur.

Profitez d’une vue incomparable sur les environs de Berdorf.

16328-resize-1000x1000x80

16h : retour à pied ou par bus CFL.

Remise de prix à l’école fondamentale d’Echternach 18/05/2018

Remise de prix 2018

Un quiz sur la France (histoire, géographie, actualité, gastronomie, culture générale…) avait été organisé pour les classes du cycle 4.1 et 4.2

Les responsables des AFE ont remis des bons (stage d’escalade, billets pour le Trifolion, tickets de cinéma etc.) aux lauréats.

Photo publiée avec l’accord des parents des élèves.

Week-end à Charleville-Mézières et Sedan du 12 au 13 mai 2018

Samedi : Charleville-Mézières, puis Sedan

Voulue par Charles de Gonzague, Charleville constitue au XVIIe siècle un joyau d’architecture. Les idées nouvelles de l’architecte, urbaniste et ingénieur Clément Métezeau vont faire de Charleville une ville extraordinairement moderne pour l’époque.

La place ducale à Charleville, édifiée entre 1606 et 1624, ressemble à la place des Vosges à Paris créée par l’architecte du roi, Louis Métezeau, frère de Clément.

La Basilique Notre-Dame d’Espérance à Mézières a été construite entre 1499 et 1626. Elle est de style gothique flamboyant très dépouillé à l’exception des clefs de voûte.

L’élégante simplicité de l’intérieur de la basilique est renforcée par l’ensemble des vitraux modernes admirablement intégrés à l’édifice. Les vitraux sont l’œuvre de René Dürrbach, élève de Picasso, qui travailla à leur réalisation entre 1954 et 1979. L’ensemble composé de 66 verrières et d’une superficie de 1000 m2 constitue une œuvre unique en Europe.

Le musée Arthur Rimbaud, aménagé dans un vieux moulin de Charleville, entièrement rénové en 2015.

Le château fort de Sedan

Édifié en 1424 par Evrard de La Marck, l’imprenable Château Fort de Sedan remplit une double fonction : forteresse redoutable et résidence princière luxueuse. Halte et protection sur la route du cuivre, témoin grandiose de l’architecture militaire et de l’art des fortifications, il a garanti l’indépendance de la « petite Genève du Nord » à l’époque des guerres de religion.
Revenu à la Couronne de France en 1642, il sera transformé en caserne et appartiendra à l’armée jusqu’en 1962.

 

Dimanche : après la visite du Château fort, départ pour Dinant

Dinant occupe un site remarquable dans la vallée de la Meuse. Dominée par le clocher bulbeux de sa collégiale et de la masse de sa citadelle, la ville s’étire sur 4 km entre le fleuve et le roc.

Ensuite visite du château de Freÿr

Le château de Freÿr et ses jardins, sis le long de la Meuse, à quelques kilomètres de Dinant, forment avec les rochers de Freÿr sur l’autre rive un des plus beaux sites naturels de Belgique. Ils sont classés au Patrimoine majeur de Wallonie.

Cette ancienne résidence d’été des Ducs de Beaufort-Spontin accueille le visiteur dans un intérieur raffiné. Ses salons harmonieux ont été meublés et décorés par les vingt générations qui ont habité les lieux.

Les jardins à la française sont dessinés par les comtes de Beaufort-Spontin selon les principes de Le Nôtre. 

Les jardins s’étagent, parallèles à la Meuse, sur trois terrasses ornées de miroirs d’eau : la plus basse, plantée de tilleuls, porte une collection de 33 orangers en caisses dont certains sont tricentenaires, les autres sont couvertes d’une haute charmille en labyrinthe.

Sur la rive opposée de la Meuse apparaissent les célèbres rochers de Freÿr.

 

 

Image

69e Assemblée générale du 23 mars 2018

La 69e Assemblée Générale des AFE s’est tenue le 23 mars 2018 en présence de 44 membres. Le président John Peffer, la secrétaire Antoinette Goniva, le trésorier Jean-Paul Duguet et l’organisateur des voyages des AFE Francis Delhez ont fait le bilan des activités à caractère culturel et gastronomique organisées par l’a.s.b.l. en 2017.

Parmi les manifestations de l’année 2017 il faut relever e.a. les séances annuelles de cinéma français au Ciné Sura, la remise du prix d’encouragement aux élèves des cinq classes du cycle 4.2 de l’école fondamentale, les soirées culturelles et littéraires, ainsi que les excursions et les voyages qui connaissent tous les ans un vif succès.

Le 7 février 2017 Frank Wilhelm a présenté une conférence en hommage à Marcel Noppeney et Anne Beffort, deux intellectuels francophones luxembourgeois décédés il y a cinquante ans.

Le 14 mars 2017 l’association avait invité pour une séance de lecture l’écrivain et professeur Tullio Forgiarini que Frank Wilhelm appelle le « créateur du polar francophone grand-ducal ».

Pour le week-end printanier au mois de mai 2017 l’association avait proposé un séjour à Liège.

Le 1er juillet 2017 une excursion culturelle à Huy et au château de Modave était au programme.

Le traditionnel voyage de septembre avait comme destination le Jura avec un séjour à Besançon.

Le 13 septembre 2017 une quarantaine de membres ont participé à une visite du parlement européen de Strasbourg sur invitation du député européen Charles Goerens.

Le 18 octobre 2017 eut lieu une visite guidée de l’exposition « Objets » au CNL à Mersch.

Finalement comme tous les ans, lors de la « Soirée Beaujolais Nouveau », la présentation d’un photo-show réalisé par Jean-Claude Degrell a permis de revivre les moments forts du voyage de septembre.

Les manifestations de l’année 2018 ont été présentées. Les membres du Conseil d’Administration ont été confirmés à leurs postes.  Faute de candidatures, un membre démissionnaire du C.A. n’a pas pu être remplacé. La soirée s’est terminée avec une tombola gratuite de livres français et un buffet de spécialités françaises.

Conférence publique du 28 février 2018

La « Schueberfouer », les fêtes foraines,
patrimoine culturel européen

Conférence de Steve Kayser, professeur d’histoire à l’Athénée, historien et membre de l’Union foraine européenne

mercredi 28 février 2018 à 19h30

à la salle des fêtes de l’école fondamentale d’Echternach.

La conférence sera illustrée par de nombreuses photos historiques, des plans et cartes d’époque, des anecdotes et citations pittoresques, car le conférencier est un passionné de la « Schueberfouer » et des fêtes foraines depuis son jeune âge.

Une conférence à ne pas manquer !

Après la conférence :  « Gedrénks an e Maufel »

Entrée libre

Visite du CNL

«  à conserver ! La vie littéraire en témoignages, documents et objets »
au Centre national de littérature à Mersch
mercredi 18 octobre 2017

Que peut montrer une exposition littéraire ? La vie ou la littérature ?
L’exposition donne un aperçu sur la vie et l’œuvre de 18 auteurs. Sont exposés des photographies, des passeports, des diplômes, des journaux, des carnets de notes, des objets personnels qui nous racontent des histoires pour la plupart inconnues.
9 auteurs contemporains nous font part de leurs réflexions sur les relations entre la fiction et la vie réelle.

L’exposition se décline en 4 chapitres :

  • documents de la vie littéraire
  • photographies
  • journaux intimes et carnets de notes
  • objets personnels, instruments d’écriture…

À l’occasion de cette exposition le CNL édite un somptueux catalogue (un objet d’art !) qui comporte une contribution de M.Robert Zeimet, membre des AFE.

La Maison Servais à Mersch

https://cnl.public.lu/fr/cnl/index.html