Aller au contenu principal

Excursion du dimanche 8 juillet 2012 « Princesse Marie-Astrid »

30 juillet 2012

Excursion avec croisière à bord du « Princesse Marie-Astrid »

Programme:

Matin : Visite guidée au Kulturhuef, Musée de l’Imprimerie à Grevenmacher

Kulturhuef à Grevenmacher

Le musée retrace les évolutions technologiques dans l’imprimerie au Luxembourg, plus particulièrement entre 1850 et 1950. L’avènement de l’imprimerie offset signifia la disparition progressive de l’impression classique (en relief) dans la production de masse, au point que cette dernière devint un objet muséal.

Musée de l’Imprimerie

La collection

Deux presses à genouillère, d’innombrables casses et caractères, la légendaire « Linotype » (impression mécanique), deux presses typographiques à vapeur, cinq presses à platine, des découpeuses de carton et des cousoirs pour la reliure forment le noyau de la collection. Un aspect très original est le bruitage mélodieux des machines. Papier, couleur, typographie et matériaux sont thématisés par le biais d’objets concrets dans des vitrines ; la vielle tradition du « Gautschen » est ainsi montrée par le biais d’échantillons (« Gautschbütte ») et de photographies.

http://www.kulturhuef.lu/index.php?side_id=13

Après la visite, départ pour Wasserbillig, embarquement au « Princesse Marie-Astrid » pour une croisière avec déjeuner à bord.

A bord du « Princesse Marie-Astrid »

 

Après-midi :  transfert en bus de Remich à  Manderen (F)

Les AFE ont déjà visité plusieurs fois le château de Malbrouck, site du Conseil Général de la Moselle, classé monument historique depuis 1930. Datant du XVème siècle, le château a été restauré selon les critères de la charte de Venise.

Château de Malbrouck à Manderen

Cette fois nous avions la chance de pouvoir y visiter l’exposition exceptionnelle consacrée à Ben (Benjamin Vautier), un artiste majeur du XXe siècle.

« Ben Vautier est un artiste qui refuse d’être catégorisé. Son travail rentre rarement dans les cases. C’est un provocateur. Un innovateur. Un prophète. Ce que beaucoup pensaient être des improvisations désinvoltes sont maintenant considérées comme de profondes et précoces œuvres conceptuelles, réalisées bien avant que le monde de l’art ne sacralise le mouvement de l’art conceptuel. Les Gestes de Ben, qu’il a commencé à effectuer à la fin des années 1950, ont maintenant leur place au panthéon de la performance. »

Exposition BEN

Jon Hendricks (commissaire de l’exposition) à propos de l’exposition de Ben au Musée d’art contemporain de Lyon en 2010.

http://www.moreeuw.com/histoire-art/exposition-ben-lyon.htm

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photos René Fuchs

From → VOYAGES

Commentaires fermés